outubro 14, 2005

ASTERIX / Le nouvelle album est ici

Le 33e album d'Astérix sera-t-il le dernier?

Huit millions d'exemplaires dans 27 pays et en 13 langues, dont 3,2 millions en France: le 33e album des aventures d'Astérix a déferlé dans les librairies vendredi, levant un secret bien gardé.

Dans "Le ciel lui tombe sur la tête" (Ed. Albert-René), histoire inédite imaginée et dessinée par Albert Uderzo, les Gaulois irréductibles et moustachus sont aux prises avec plus inquiétant que les légions romaines: des êtres venus d'autres galaxies.

Des extra-terrestres qui n'impressionnent surtout pas le chef du village Abraracourcix qui, à un moment, dit à un de ses homologues de l'espace: "Nous n'avons qu'une peur, Môssieu, que le ciel ne nous tombe sur la tête..."

Attirés par la potion magique, les extra-terrestres ont débarqué près du petit village celte. Il y en a de gentils (arrivés à bord d'une boule ronde, avec notamment "P'tit Violet"), et des méchants (les "Nagmas", qui veulent se servir de la potion pour prendre le pouvoir). Sans oublier les Romains, toujours là, également confrontés aux "Nagmas" mais qui voient aussi en eux le moyen de se débarrasser des Gaulois.

Bagarres avec les légions de Jules César ou entre extra-terrestres, Idéfix réduit à un jouet sans forme, "P'tit Violet" qui a le pouvoir de le ramener à la vie normale, le druide Panoramix qui ruse avec les "Nagmas", Obélix qui se délecte toujours autant de taper sur du Romain: les 33es aventures des Gaulois ne manquent pas de rythme et d'humour.

Mis en couleur dans le Pas-de-Calais, "Le ciel lui tombe sur la tête" multiplie les clins d'oeil aux célébrités actuelles, vedettes de la chanson ("Crac Boum Hue" et Jacques Dutronc, mais sans son éternel cigare) ou stars du cinéma (un des extra-terrestres a les traits d'Arnold Schwarzenegger, mais "j'espère qu'il ne m'en voudra pas trop", s'est excusé Uderzo sur LCI).

Il y aussi, entre autres morceaux savoureux, une allusion aux dialogues Bourvil-De Funès au début du "Corniaud" (quand le vaisseau spatial connaît des problèmes pour repartir, une des répliques est: "De toute façon, elle va moins bien marcher..."), une référence à la convention de "Genava" sur les armes de guerre ("Corne de bouc! Les Gaulois emploient des moyens qui devraient être interdits"), ou un hommage à Walt Disney à travers un personnage, Iadsylwien ("le grand Walt Disney, prodigieux druide, qui nous a permis, certains confrères et moi, de tomber dans la marmite d'une potion dont il détenait seul le grand secret", dit Uderzo). Sur la couverture de ce 33e album, on découvre un Astérix vengeur sous un titre zigzaguant qui apparaît pour la première fois.

Vingt-huit ans après la mort de son complice le scénariste René Goscinny en 1977, Albert Uderzo, 78 ans, se voit régulièrement interrogé sur la suite des aventures du petit Gaulois moustachu: "Le ciel lui tombe sur la tête", point final? Il reste évasif, lui qui a réalisé neuf albums en solo, mais ajoute: "N'en déplaise aux grincheux, je n'ai pas l'intention d'arrêter tant que je trouverai des aventures qui ne nuiront pas à l'image des personnages". [AP/Serge Hénoque] FNAC

Links to this post:

Criar uma hiperligação

<< Home